Il cristallise les espoirs de richesse les plus fous et les peurs du manque les plus marquées. Adulé et rejeté, recherché et caché, l’argent est l’objet de nombreux questionnements, de quêtes et de désillusions. Et si notre rapport à l’argent dépendait de notre perception et du rôle que nous voulons bien lui donner ?

 

Définition de la richesse.

Si je vous dis : « êtes-vous riche ? » je pense que vous allez me répondre : « oh non, je suis loin d’être millionnaire ». Ah pardon, milliardaire ? Ou tout simplement riche de quelques milliers d’euros sur un compte épargne ?

Souvenez-vous, enfant, la première fois où vous avez eu assez d’argent pour vous offrir cette chose qui vous tenait tant à cœur.

Parce que je suis sûre que vous vous sentiez tellement riche ! Une pièce de 10Fr permettait d’acheter tant de bonbons (bon, oui, j’ai connu les Francs… mais ce n’est pas le sujet).

Et oui, chacun a sa définition de la richesse : certains c’est le temps, d’autres la santé, d’autres encore la famille et les amis voire les belles voitures (d’attelage) et la liberté !

Par exemple, les expressions « je donnerai ma chemise », « mon royaume pour un cheval » montre bien que le but n’est pas l’argent mais bien ce pour quoi nous l’échangeons. Pas convaincue ? Alors quel prix seriez-vous prêtes à payer si vous mourriez de soif dans un désert ? Vous avez 4h…

Dans ce cas, commençons par définir la richesse : selon moi,

Nous sommes riches dès que nous atteignons le seuil que nous nous sommes fixé

Un revenu de x€/mois, une famille en bonne santé, la liberté de temps et d’espace. A vous de décider quel est votre objectif de richesse.

 

Et l’argent dans tout ça ?

L’argent est un outil, l’argent est un moyen et l’argent matérialise l’échange, le « troc ». Donc plus vous avez d’argent plus vous avez une capacité d’échange.

Pour ça, je vous recommande un très bon livre « La philosophie de l’argent » de Simmel.

Pour illustrer ce que permet l’argent :

Salariée ? Vous échangez du temps, de l’énergie contre un salaire. Salaire qui vous permet de vous loger, vous nourrir et avoir des loisirs.

Indépendante ? Vous échangez un savoir-faire contre un paiement. Paiement qui permettra d’honorer vos fournisseurs et de vivre.

Alors oui, vu comme ça l’argent peut devenir un but : plus j’en ai plus j’ai de possibilités !

Seulement attention, l’argent est un moyen et non une fin. Essayez toujours de vous projeter dans l’avenir : dans quel but ai-je besoin d’argent.

Rappelez-vous : L’argent ne rachète pas le temps déjà écoulé,

Ne mettez pas toute votre énergie pour l’argent, mettez toute votre énergie pour atteindre votre but et l’argent sera un des moyens d’atteindre ce but.

Imaginons, vous rêvez de prendre des cours de danse : votre objectif, ouvrir le bal des pompiers. Vous avez des choix => prendre des cours, regarder des vidéos, vous exercer avec un collègue entre midi et deux…

Dans ce projet, l’argent peut permettre de gagner du temps et d’avoir un résultat de qualité (prendre des cours avec un prof), mais nous pouvons aussi limiter l’usage de l’argent (cours avec le collègue en échange d’un verre en terrasse) voire complètement nous en passer (vidéos sur internet).

Alors oui, l’argent est un outil puissant mais reste un outil. Toujours pas convaincue ? Ok, prenons un couteau : je coupe des légumes (bonne usage), je blesse quelqu’un intentionnellement (mauvais usage) pourtant, le couteau est inerte, il n’a pas d’intention : c’est un outil.

L’argent c’est pareil : c’est son usage qui fera de vous quelqu’un de bien ou non.

Combattre cette honte de l’argent

En France, nous sommes les champions pour vilipender des personnes qui ont des moyens, qui gagnent bien leur vie : « c’est pas normal », « ils ont dû truander/escroquer des gens », « la chance », « une BMW a 23 ans, c’est louche »…

Les français nous n’avons pas la culture de la réussite et de la richesse. Je trouve cela dommage, car les valeurs de persévérance, de courage, de volonté ne sont pas mises en valeur.

Pourquoi les français réagissent de la sorte ?

Je vais vous confier un secret :

Ce n’est pas la quantité d’argent que les gens jalousent,

mais que vous assumiez vos choix et vos priorités dans vos dépenses.

Vous préférez partir en vacances à l’autre bout du monde 3 semaines par an plutôt que d’investir dans votre grande maison à la campagne ?

Ou bien, vous préférez vous offrir des vêtements à votre goût aux Galeries Lafayette et avoir un portable à touche plutôt que le dernier smartphone ?

Sinon, vous lâchez toutes vos économies pour vous occuper de votre poney plutôt que de vous offrir ce massage chez l’esthéticienne ?

Je suis sûre que vous pensez à quelqu’un : ces exemples doivent exister et c’est super ! Au fond, est-ce que ça vous préoccupe ou vous atteint ? Avec cette prise de recul, je ne pense pas.

Apprenons à limiter nos jugements

En effet, chacun ses choix et nous n’avons pas à les juger. Mais nous jugeons vite, surtout les faits et geste de notre entourage. Nous devons limiter nos jugements : occupons-nous de nous c’est déjà un travail à plein temps !

Aussi, je comprends que c’est difficile à accepter pour les autres. Voici une anecdote : j’étais apprentie en école d’ingénieur privée. Je n’avais pas les moyens de m’offrir l’école d’où mon statut d’apprentie (le double bon plan, payée pour avoir un diplôme et la boîte paye l’école).

 Et là, un de mes camarades me dit « bon tu la changes quand ton épave ? » Il parlait de ma 306, 200 000 km, 20 ans d’âge… Surprise, je lui réponds que ce n’est pas à l’ordre du jour, qu’elle est économique et m’emmène du point A au point B et ça me va très bien.

Pourtant pour lui, c’était incompréhensible : j’étais une future ingénieure, je gagnais un petit salaire, je pouvais faire un emprunt pour acheter une voiture neuve car j’avais un statut à représenter ! Oui j’aurais pu, mais je ne l’ai pas fait : car c’est mon choix de ne pas succomber aux sirènes de la représentation sociale où le but du jeu c’est d’aller au plus disant. Ce n’est pas ma priorité.

 

Je prends mes décisions en fonction de mes désirs (si tu veux en savoir plus, c’est ici) et j’adapte l’outil « argent » à l’atteinte de mon objectif.

 

J’espère que je vous ai éclairé sur l’argent et que votre perception a évolué (et que vous ne jalouserez plus les gens plus dotés que vous !!).

Si vous souhaitez recevoir mes meilleurs conseils tous les jours du lundi au vendredi notamment sur l’argent ou l’état d’esprit, cliquez-ici ou là.